dimanche 7 mai 2017

Pardonnez-moi - Un grand blabla important

Pardonnez-moi.

C'est la première chose que j'ai envie de vous dire, pardonnez-moi.

Ce dimanche après-midi est pluvieux, froid. Emmitouflée dans un sweatshirt, une tasse de thé à la vanille venant réchauffer mon menton de ses vapeurs, je vous écrit. Je devrais plutôt être entrain de réviser les examens qui arrivent dans dix jours, mais au lieu de faire cela, je suis entrain de vous écrire. Je vous dois des excuses. 

Je crois que je dois des excuses à mes lecteurs et à mes ami-e-s blogueurs que j'ai quitté sans raison apparente, sans rien dire. 

Je me dois des excuses pour n'avoir pas fait les choses correctement.

Mon voyage dans la blogosphère a débuté le 12 août 2014. A ce moment là, je n'étais qu'une enfant, candide et un peu utopiste. Je venais de terminer l'école obligatoire, et je commençais mon lycée commercial, je n'avais même pas 15 ans...

Les choses ont commencé a se détériorer six mois plus tard, quand ma dépression (ne nous voilons pas la face) m'a frappée, violente. J'ai une image qui me reste encore, plus de deux ans après de cette période... Les attentats du 7 janvier 2015. Je me revois encore, blottie dans un canapé, avec la chaîne d'infos en fond, entrain de tenter d'écrire une chronique sur Comme des images (Clémentine Beauvais). C'est la première fois que j'étais si consciente de vivre l'histoire.

Puis ma maladie a continué à marteler son doux venin dans mon cerveau, me faisant me transformer en un fantôme de ce que j'étais. S'en sont suivis mes premiers déboires sentimentaux, et les problèmes familiaux. C'est une vilaine maladie.
Mon rythme de publication s'étiolait petit à petit jusqu'à se stopper une année plus tard, le 12 août 2015.
J'avais perdu le goût de lire, m'était réfugiée dans les jeux-vidéos d'une manière malsaine.
Pourtant, près de deux ans après, je suis là à nouveau. Il s'en est passé des choses en tant de temps.

J'ai grandi, j'ai mûri, j'ai changé. J'ai vécu. J'ai vécu de belles choses, j'ai vécu de moins bonnes choses aussi. Je me suis assombrie je crois, mais que paradoxalement j'ai eu de la chance de vivre les moins bons évènements. Ce sont eux qui font de moi une personne plutôt équilibrée. Je suis passée d'enfant à jeune femme accomplie, puis belle femme en devenir.
Marche ou crève que me dit souvent ma maman, jamais ce mantra n'a été si vrai que ces derniers temps.

Malgré ces périodes troubles où la passion de la lecture m'avait quittée, me voici de retour, à l'aube de ma majorité, de ma vie d'adulte et amoureuse comme jamais des mots, prête à  vous partager mon regard sur cette forme d'art.

Je ne vous promets pas d'être régulière dès le début, surtout avec mes examens approchant à grand pas. Toutefois je m'assurerai de vous proposer du contenu de manière régulière. 

Bien que ce soit un blog à but littéraire, je ne m'empêcherai pas de vous parler des autres sujets d'arts qui ont attiré mon attention, ou de vous écrire, un peu comme ici.

Merci à toi qui aura lu ce billet jusqu'au bout ♥ Je te souhaite beaucoup de bien.

2 commentaires:

  1. Contente de te revoir parmi nous en tout cas, tu nous as manqué ;-)
    La vie n'est pas toujours drôle, pas toujours facile, on a parfois des coups de mou, mais ce qui compte c'est de continuer à avancer et de tout doucement remonter la pente ;-)

    Et enfin, fais de ton blog ce que tu veux, parles-y de tes lectures, mais également de tout ce qui te tient à cœur. C'est ton espace à toi ;-)

    Bises ma belle <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton joli commentaire ♥

      Je suis contente d'être de retour et ne compte pas vous quitter. Ca fait du bien de revenir même, ce blog c'est un peu mon cocon.

      Je t'embrasse également <3

      Supprimer