mardi 4 novembre 2014

Les Géants par Benoît Minville

Heys Guys, on se retrouve pour ma chronique sur Les Géants du très talentueux Benoît Minville. Un grosse claque en pleine face et un coup de cœur !

J'ai finit le livre il y a une quinzaine de minutes (Oui, pour le coup je fais ma chronique à chaud) -Et je m'excuse d'avance pour le langage un peu vulgaire- Putain la claque !


Les Géants
Écrit par Benoît Minville
Éditions Sarbacane
Collection EXPRIM'
PRIX : 15.50 EUR / 27.20 CHF
288 Pages
Genre : Jeunesse Contemporaine
Attention, je le réserve à un public averti, ce n'est pas tout le temps rose, langage et scènes violentes
Thèmes : Famille, Secrets, Liberté

Résumé de l'éditeur :

Ça se passe sur la côte Basque.

Les Géants, ce sont eux :

Deux familles, un clan qui se serre les coudes depuis toujours.
Les parents, ouvriers et pêcheurs, gardent la tête haute.
Leur fils ont le surf pour vocation, peu ou pas d'horizon.

Et soudain, la vague arrive :

César, le grand-père, revient.
Il a passé 20 ans en prison ; tout ce temps, on a fait croire qu'il était mort...
...et il a des comptes à régler.

De lourds secrets à déterrer

Mon avis :

Ouuaw, ce livre est sublime et à couper le souffle, rien à dire !

Bon, j'ai craqué rien que pour la couverture, elle est plus que magnifique, elle donne envie de s'évader, elle plante le décor et te met directement dans l'ambiance du bouquin ! Je dois dire que j'aime beaucoup la police du titre !

Avant d'aborder le contenu du livre en soi, je vais vous parler d'une des caractéristiques de la collection EXPRIM' que j'adore : La Bande-Son du début de livre !
Benoît Minville en a composé une résolument rock et metal avec des titres comme : Redemption Blues (Audrey Horne), Whore House Blues(Motörhead) ou encore Imperium(Machine Head),  mais aussi avec des artistes français tel que Noir Désir et Aux sombres héros de l'amer. 
La rockeuse/metalleuse que je suis ne peut qu'adhérer !

Les Géants est le second roman de Benoît Minville, moi qui avais adoré son premier ouvrage, je n'ai pu qu'être ravie ! Il avait excellé avec Je suis sa fille et là il arrive à faire encore mieux !

L'auteur nous raconte l'histoire de Marius, une jeune surfeur qui ne peu résister à l'appel de l'Océan et de sa famille, de Marius et ses potes, de Marius et sa vie, son envie d'échapper à son sombre destin qui semble être déjà clairement défini.
Ce qui n'était pas prévu dans l'équation, c'est l'arrivée de son grand-père, César, ancien gangster, qui a terminé de purger ses vingts années de peine de prison pour différents chefs d'accusation.
Son arrivée va chamboulera la vie de tous !
 Marius découvrira des choses sont il ne soupçonnait même pas l'existence et il va pouvoir dire au revoir à tout.
L'histoire, c'est aussi Estéban, le beau gosse du duo, qui malgré les apparences mène  une vie très précaire qui ne se rattache qu'à peu de choses.
De découvertes en découvertes, il y a tout de même un moment où le passé ressurgira.
Que s'est-il passé il y a vingt ans ? Quel sont ces secrets ?

Ce que j'aime chez Benoît, c'est sa manière d'écrire. Simple et efficace, c'est très imagé (Entendez par là, que l'on imagine très facilement les scènes et les actions). C'est drôle, les mots sont bien choisis, ils sont percutants, c'est d'une clarté fascinante !

''C'est quoi ce délire, Pa' ? Tu me fais un trip Star Wars, là...<<Je suis ton grand-père, Luke >> ... Tu...Enfin...'' -Minville Benoît, Les Géants Sarbacane, Collection EXPRIM', novembre 2014, page 77

 Les personnages dans l'ensemble sont très bons. Ils ont un caractère, ils ne sont pas 'vides'

Marius est un peu perturbé par tout ce qu'il se passe. Ses parents -Auguste et Enola- sont soucieux, car le retour de César n'augure rien de bon.  Alma, sa sœur, on essaye de la protéger du mieux que l'on peut.

Il y a les potes de Marius, notamment Estéban et Panda. Le premier fait tout pour garder la tête hors de l'eau tandis que le second est plutôt le joyeux luron de la troupe.

Il y a Henriko et Samia qui font tout pour leurs enfants (Estéban et Bart).

Le personnage qui m'a le plus touché est sans conteste Bart ! Il et petit et atteint d'autisme, il est un peu rejeté par son père, il a pas la vie facile non plu. Ayant un frère avec handicap, je comprends tout à fait que qu' Estéban ressens envers son cadet.

Et finalement, la personne la plus mystérieuse : César !
On le découvre au fil et à mesure de l'histoire, on comprends ses raisons et on découvre un homme qui à tout fait pour ne pas céder au conformisme !



Je vais finalement ajouter que ce livre est particulièrement addictif, on a ce besoin de savoir !


En conclusion :

Vous avez lu Je suis sa fille et vous avez apprécié ? Vous allez adorer Les Géants. Vous avez adoré Je suis sa fille, Benoît à réussi à faire encore mieux !
L'histoire est belle et superbement bien gérée, les personnages parfaitement réalistes. Les thèmes abordés, ils le sont de manière intéressante et drôle. Donc je n'ai qu'un seul conseil :

LISEZ CE LIVRE !

D'ailleurs, c'est quand que tu nous sors un troisième bouquin ? J'ai à nouveau envie de me confronter à ta plume !

NOTE (selon notes attribuées aux différentes catégories)

10/10 SUPERBE [COUP DE ♥]

Si vous êtes restés jusque là, n'hésitez pas à me dire ce que vous avez penser de ce livre et de cette chronique en commentaires, cela me ferait super plaisir !
Faites de belles lectures et d'ici là bisous ! ♥

7 commentaires:

  1. Je ne l'ai pas demandé, pourtant j'avais aimé Je suis sa fille, mais ce n'avait pas été un coup de coeur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas eu en tant que service de presse. Je l'ai acheté avec mes petits sous ! Moi je suis une grande fan de son style en tout cas !

      Supprimer
  2. Ton article me donne super super envie de le lire !! J'attendrai parce que j'ai abusé ces derniers temps et mon compte en banque commence à faire la gueule ^^ (ça sort et rien ne rentre??!!) mais je le mets sur la wish list camarade!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TU DOIIIIIIIIIIIIIS LE LIRE ! (pardon)

      Mais tu dois le lire, c'est de la perfection ma belle !
      C'est bien de la rajouté à ta WL, moi j'attends ta chronique :p

      Supprimer
  3. "Putain la claque !" Je crois effectivement que ça résume assez bien ce livre =D Je l'ai fini hier soir... enfin, ce matin, assez tôt ^^ Bart est également un de mes personnages préférés, et il y a une scène qui m'a vraiment fait peur d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah cette scène, horrible, j'étais dans mon lit à moité entrain de pleurer, j'avais peur !

      Je pense que j'ai aussi apprécié Bart dans les yeux d'Estéban, car j'ai un frère atteint de trisomie et je vis son handicap au quotidien, avec lui.

      Supprimer
  4. Ah cette scène, horrible, j'étais dans mon lit à moité entrain de pleurer, j'avais peur !

    Je pense que j'ai aussi apprécié Bart dans les yeux d'Estéban, car j'ai un frère atteint de trisomie et je vis son handicap au quotidien, avec lui.

    RépondreSupprimer