mardi 12 août 2014

Delirium, tome 1 par Lauren Oliver

C'est avec plaisir que je vous retrouve pour cette première chronique sur le blog !

Et aujourd'hui, c'est de Delirium que je vais vous parler !


Titre : Delirium
Éditeur : Le livre de poche
Traduction : Alice Delarbre
475 pages
Prix : 7, 90 EUR / 13,90 CHF
Genre : Romance Dystopique
Thème(s) : Amour, lobotomie

Résumé de l'éditeur :

Lena vit dans un monde où l'amour est considéré comme la pire des maladies. À dix-huit ans, tous les jeunes sont soumis au « Protocole » et subissent une opération du cerveau. Ainsi, il n’y a plus de risques qu'ils tombent amoureux ou se laissent guider par les sentiments. À quelques mois de son dix-huitième anniversaire, Lena se sent prête et même impatiente. Elle ignore qu'une rencontre va tout faire basculer. Imaginez qu'on vous prive de tout sentiment, que la liberté ne soit plus qu'un vieux souvenir dénué de sens, jusqu'où iriez-vous pour conserver le droit d'aimer


Mon avis :


Commençons par le commencement, le premier truc qu'on voit. Je parle bien de la couverture !
Je trouve que la couverture de cette édition est très jolie et esthétique. Cependant, la fille est trop jolie pour être la Lena qui se décrit de dans le bouquin. (Elle reste très jolie hein)
Et puis, je n'aime pas trop la police du titre.


Parlons du scénario et de son originalité !
  Je trouve l'idée sympa et bien trouvée, une société lobotomisée (Excusez-moi, mais ça de la lobotomie, leur faire croire que l'amour est un grand danger et de les opérer à leur majorité) où l'amour est banni. Ça j'aime !
Mais je trouve ça mal ''fait'', ça coince au niveau des personnages en fait, mais j'y reviendrai un peut plus tard.
Le scénario est sympa malgré les quelques incohérences que j'ai remarquées , l'idée assez originale et novatrice.


La plume de l'auteure n'est ni bonne, ni mauvaise. Les phrases sont courtes et simplistes au point de vu grammatical.
L'histoire est majoritairement racontée du point de vu de Lena, en ''je'' et en ''nous''.
Les quelques passages non narrés par elle sont ceux de description du système, descriptions longues et assez inintéressantes.


Attaquons-nous au gros du problème... LES PERSONNAGES
Je les ai trouvés nuls et clichés. Surtout Lena, elle m'a prodigieusement agacée à se victimiser, à être trop ci, pas assez ça.  
''Je ne suis pas moche, mais je ne suis pas non plus jolie. Tout chez moi se situe entre les deux. Mes yeux ne sont ni verts ni marrons, mais d'une couleur indéfinie. Je ne suis ni mince ni grosse. La seule chose que l'on pourrait affirmer à mon sujet est que je suis petite.'' Delirium, tome 1, p.25

Et moins de deux pages après elle décrit Hana, sa meilleure amie comme une bombasse.
La protagoniste principale a un caractère insupportable.
Elle est jalouse de SA meilleure amie. Une amitié avec jalousie, n'est pas une amitié saine !

 '' [...]si j'aime autant courir avec elle, c'est en partie parce que cette activité est la seule minuscule petite chose que je réussis mieux qu'elle. Mais je préférerais mourir plutôt que de le reconnaître.'' Delirium, tome 1, p.59
Puis elle est beaucoup trop malléable et change d'avis beaucoup trop facilement. Au début du récit, elle est super attachée aux règles de son système, elle a une peur bleue de les enfreindre et juste la rencontre avec LE garçon lui fait changer d'avis en un claquement de doigts, moi je dis non ! Ce n'est pas crédible
Parlons de Hana...
Hana c'est la meilleure amie, j'ai beaucoup aimé son caractère et c'est le personnage en qui je me suis le plus retrouvée. Mais c'est dommage car nous retombons dans le cliché du ''Héroïne moche et nulle en tout avec sa meilleure amie bombasse à qui tout réussi.''

Et finalement, parlons d'Alex.
Alex, c'est LE garçon qui va faire ouvrir les yeux à Lena.
Je ne sais que dire sur lui, à part que je l'imaginai très séduisant. Je l'ai bien aimé, sans plus.

J'ai dans l'ensemble trouvé les personnages très mauvais et clichés. (ex : la tante tyrannique)



Conclusion-Avis personnel

Une déception. Avec tout le bien dont j'avais entendu parler de cette œuvre, je ne peut que dire que je suis déçue.
C'est une dystopie semblable à toutes celles que l'on trouve sur le marché en ce moment, elle n'est vraiment pas terrible.
Elle m'a beaucoup trop fait penser à ''Divergente'' et à ''Promise''
Les personnages sont plats et sans intérêt.
Je lirai tout de même la suite par curiosité de savoir ce qu'il adviendra des héros, mais ce n'est vraiment pas une priorité.

NOTE (selon notes attribuées aux différentes catégories)

5/10 MOYEN

Si vous êtes restés jusque là, n'hésitez pas à me dire ce que vous avez penser de ce livre et de cette première chronique en commentaires, cela me ferait super plaisir !

Bisous et surtout LISEZ BIEN !
 

4 commentaires:

  1. En ce qui me concerne, j'ai bien aimé Delirium ! C'est vrai que les personnages sont assez clichés mais en fait, ça ne m'a pas dérangé plus ça. Ce que j'ai beaucoup aimé, c'est le fait que l'amour soit considéré comme une maladie, c'est original. Ca fait un petit moment que j'ai lu la trilogie, il faudrait que je la relise, mon avis changerait peut-être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu la relis, j'ai hâte d'entendre ce que tu en pense :D

      Supprimer
  2. Mmhh... Ce livre est dans ma PAL mais d'après ce que tu en dis et la manière dont tu l'exposes je pense que mon avis sera assez semblable au tien ^^ peut être m'y attaquerai-je dans le train? En tout cas très sympa comme chronique et bonne continuation pour ton blog :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ton commentaire, ça fait chaud au cœur ! Bah tu me diras ce que tu en as pensé ^^

    RépondreSupprimer